Quels outils pour voter électroniquement ?

Le vote électronique est une technique de vote dans laquelle le vote est effectué à l’aide d’un appareil électronique tel qu’un ordinateur ou un téléphone portable équipé d’une application ou d’un logiciel de gestion des actes administratifs.

Le principal objectif de cette méthode de vote est d’accélérer les résultats des élections et d’accroître la participation des électeurs qui ne peuvent pas accéder aux isoloirs pour des raisons de santé, de service militaire, d’incarcération, etc.

La technologie du vote électronique comprend des méthodes par lesquelles les électeurs déposent leur bulletin de vote électroniquement, soit à distance (via Internet), soit localement.

Les premières machines à voter électroniques étaient actionnées par un levier. Les électeurs tournaient des boutons pour atteindre un candidat ou un parti particulier et poussaient des leviers pour enregistrer leur vote sur des supports mécaniques .

Plus tard, les machines ont marqué électroniquement les bulletins de vote en papier avec les choix de vote. Les systèmes de cartes perforées utilisent de simples broches ou goujons à ressort que l’électeur enfonce dans une carte percée de trous pour marquer ses choix.

Les systèmes de vote informatisés pour le marquage électronique des bulletins de vote sont apparus dans les années 1980, utilisant soit des marques de décharge électrique (en forme de « x ») qui peuvent être utilisées pour marquer les choix avec un crayon, ou de petits écrans d’ordinateur sur lesquels les choix sont imprimés.

Certains de ces systèmes comprennent un stylo électronique qui peut être utilisé pour marquer les choix sur les bulletins de vote en papier avant qu’ils ne soient scannés.

Les systèmes de vote à balayage optique utilisent un mécanisme semblable à une caméra qui scanne les bulletins de vote en papier marqués à la main avec des stylos spéciaux à encre. Les machines à balayage optique comptent généralement de manière électronique mais parfois, un scanner est utilisé avec une urne pour le comptage manuel.

Les machines à voter à balayage optique peuvent être autonomes ou connectées à d’autres dispositifs tels que des systèmes de vote à écran tactile ou des distributeurs automatiques de billets.

Les images des bulletins de vote sont générées sur place par les machines à voter électroniques et imprimées dans le cadre du processus de confirmation du vote .

Après la clôture des élections, ils peuvent être utilisés dans le cadre d’un audit manuel ou d’une procédure de vérification post-électorale.

Outils Pour Voter électroniquement

Le vote électronique à t-il un avenir dans les entreprises et la société civile ?

Le vote électronique est courant dans de nombreux pays.

Il y a quelques années, par exemple, le Brésil a autorisé ses citoyens à voter en ligne lors des élections nationales.

Les commissions électorales nationales allemande et autrichienne proposent une option de vote électronique (mais moins de 0,1 % des votes exprimés ont été effectués par voie électronique).

La Suède permet à certains électeurs de voter en ligne et les États-Unis disposent d’un système de vote électronique qui est utilisé pour voter par correspondance. De nombreux pays proposent une certaine forme de vote électronique lors des élections, qu’elles soient publiques ou privées.

Les systèmes de vote purement en ligne, qui permettent aux électeurs de voter en ligne sans avoir à se rendre au bureau de vote local, sont moins répandus, mais ils existent aussi (par exemple en Estonie ou en Suisse).

Comment améliorer l’organisation des réunions avec le vote électronique ?

Le vote électronique est la forme la plus récente et la plus complexe de vote électronique.

Il permet aux électeurs d’exprimer leur vote par voie électronique pour toutes les réunions et élections.

Comme pour le vote en ligne, l’électeur doit s’inscrire à l’avance. Une fois ces inscriptions terminées, chaque membre peut voter par voie électronique.

Le vote électronique peut être utilisé pour tous les types de votes, y compris les élections et les référendums.

L’idée derrière cette forme de vote électronique est qu’elle permet aux organisations d’économiser du temps et de l’argent tout en améliorant le taux de participation aux réunions il est donc également bon pour l’environnement.

Les gens peuvent voter de n’importe où dans le monde, à n’importe quel moment, et ils n’ont peut-être même pas besoin de se rendre au bureau de vote.

Cela semble être un rêve devenu réalité, mais il existe plusieurs écueils potentiels.

Le premier est la fraude : les systèmes de vote électronique peuvent être piratés ou manipulés si les mots de passe sont compromis . Cette possibilité a conduit certains pays à interdire le vote électronique dans le passé.

Il existe également un manque de transparence : Les votes ne peuvent pas être totalement anonymisés dans le cadre du vote en ligne et à distance, ce qui signifie que l’identité des électeurs et la manière dont ils ont voté peuvent être exposées.

Le vote électronique offre généralement de meilleures protections ; par exemple, il peut inclure des contrôles sur le moment où les votes sont soumis.

En outre, les entreprises doivent décider du type de système de gestion de l’identité qu’elles utiliseront. Dans certains cas, les électeurs doivent s’authentifier en insérant une carte à puce dans leur ordinateur au moment du vote

Comment voter électroniquement ?

Les systèmes de vote électronique de base permettent aux électeurs de s’inscrire sur le système, puis de voter en ligne.

Le bulletin de vote s’affiche sur un écran d’ordinateur, et l’électeur peut utiliser une souris ou un écran tactile pour indiquer son vote.

De manière générale, le logiciel de vote électronique en ligne doit être adapté en fonction des besoins de chaque organisation . Le logiciel doit permettre aux électeurs de s’inscrire et de voter sans avoir à se rendre dans un bureau de vote. Il doit également gérer les processus de communication entre les membres.

Les électeurs ont besoin d’une forme de logiciel de gestion de l’identité qui leur permet de s’authentifier avant de pouvoir voter.

Les élus peuvent être mieux gérés grâce à ce type d’outil.

Par exemple, un système de vote électronique est équipé pour faciliter les réunions mobiles entre le conseil municipal et d’autres entités telles que les départements ou les commissions ; il dispose également de fonctions qui permettent de suivre les invitations envoyées et les invitations reçues afin qu’il n’y ait pas de différence entre les absents d’une réunion donnée, un moyen sûr pour que les choses se passent bien si quelqu’un n’est pas assez fiable !

1dimanche 02 octobre 2022, 15:08