Qu’est-ce que le test A/B ?

Le test A/B, souvent appelé « split testing », est une expérience au cours de laquelle vous créez deux copies de votre matériel de marketing (option A et option B), puis vous les diffusez toutes les deux pour voir laquelle convertit le mieux. De nombreux éléments de marketing, notamment le texte, le design/les éléments visuels, la navigation, les formulaires de soumission et les appels à l’action, peuvent être testés à l’aide de tests A/B (CTA).

Par conséquent, mener une expérience pour tester votre hypothèse est une excellente stratégie pour déterminer quelle version a la meilleure stratégie d’optimisation de la conversion, que vous soyez un spécialiste du marketing par e-mail essayant d’augmenter le taux d’ouverture avec la meilleure ligne d’objet ou une entreprise de commerce électronique à la recherche du meilleur CTA pour générer des revenus.

Les tests A/B vous aident à identifier les techniques les plus efficaces et, en fin de compte, les analyses et les données collectées à partir de l’expérience révèlent des informations extrêmement perspicaces sur votre entreprise qui aideront les futures initiatives marketing. Vous pouvez rapidement augmenter le nombre de prospects, de conversions et votre résultat net en tant que spécialiste du marketing en déployant des campagnes avec une efficacité accrue.

Le test A/B est une méthode qui consiste à comparer deux versions d’une page Web pour voir laquelle est la plus performante. En général, une version est la version de contrôle, c’est-à-dire la page existante, et l’autre est la variante, c’est-à-dire une nouvelle page avec un design différent ou une offre différente.

Les tests A/B peuvent être utilisés pour tester tout ce qui peut être mesuré sur une page Web, comme le titre, l’appel à l’action ou l’image du produit. Pour réaliser un test A/B, on présente à un échantillon de visiteurs la page de contrôle et à un second échantillon la variante. Les performances de chaque page sont ensuite mesurées pour voir laquelle est la plus performante. Le test A/B est un outil essentiel pour optimiser les pages web et augmenter les taux de conversion.

Comment les tests A/B sont-ils réalisés ?

Un test A/B est réalisé en créant une deuxième version d’un élément de marketing (page Web, courriel, etc.). Des modifications mineures seront apportées à la deuxième pièce. Pensez à de petits changements comme un nouveau bouton CTA ou un contenu légèrement modifié.

Il ne devrait pas y avoir une grande différence entre les deux versions, ce qui vous permettra de déterminer exactement ce qui réduit l’engagement du public. Lors de l’élaboration des deux versions, la moitié de votre trafic verra la version originale (également connue sous le nom de contrôle), et l’autre moitié verra l’autre version (connue sous le nom de variation). Ensuite, l’activité des utilisateurs est observée, et le taux d’engagement est calculé à l’aide d’outils de tests statistiques.

Cela vous semble difficile ? Il n’est pas nécessaire qu’il le soit. En réalité, des instructions étape par étape et des outils comme le test A/B de plusieurs outils permettent à tout le monde de mener une expérience en toute simplicité.

Solution Et Tests A B Testing

Exécution d’un test A/B

Bien que l’idée derrière le test A/B soit plutôt simple, il est crucial de mener une expérience planifiée et statistiquement solide afin de recueillir des données précises et significatives. Pour être sûr de tirer le meilleur parti de vos tests, respectez les bonnes pratiques suivantes en matière de tests A/B.

1. Reconnaissez une opportunité

Examinez vos analyses marketing pour déterminer quand ce type de test est le plus approprié. Trouver des campagnes d’e-mailing ou des sections de votre site Web avec des taux de conversion faibles ou des taux de conversion qui commencent à baisser de manière significative est un excellent point de départ.

2. Vérifiez les objectifs spécifiques

  • Si l’augmentation des taux de conversion est l’objectif ultime, quels sont les comportements spécifiques des utilisateurs qui définissent cette conversion ?
  • S’agit-il de l’inscription à une liste d’adresses électroniques ?
  • Est-ce qu’ils ajoutent quelque chose à leur panier ?
  • Pour utiliser une réduction, faut-il cliquer ?

Lorsque vous analysez votre test, gardez votre objectif en tête afin de pouvoir mesurer ces données.

3. Créez une variété de versions

Créez des variantes avec des caractéristiques qui affecteront l’expérience utilisateur (il existe des outils de test pour cela). Ne créez pas deux versions radicalement différentes l’une de l’autre. Il sera assez difficile de déterminer quel ingrédient est responsable de l’impact s’il y a trop d’éléments contrastés.

4. Établissez une hypothèse

Quels seront les effets relatifs de la version actualisée et pourquoi pensez-vous qu’elle sera plus performante que la version originale ?

5. Exécutez le test A/B et examinez les résultats

Les visiteurs verront occasionnellement vos révisions. Ensuite, l’expérience utilisateur est contrôlée et évaluée pour tous les visiteurs. Lorsque tout est terminé, vous devez déterminer si les résultats diffèrent statistiquement ou non. Si c’est le cas, commencez à gérer la campagne de test !

Tests A/B : où commencer à expérimenter ?

Même si vous savez ce qu’est un test A/B, vous ne savez peut-être pas comment l’appliquer à votre entreprise.

Sans surprise, l’utilisation de la technologie pour automatiser le processus laborieux des tests A/B le simplifie. Passons en revue trois endroits où les tests A/B peuvent être réalisés et comment s’y prendre rapidement.

1. De meilleures lignes d’objet pour augmenter les taux d’ouverture

Les lignes d’objet de vos e-mails influencent grandement le fait que les destinataires les ouvrent ou non. C’est pourquoi j’aime tester différentes itérations pour déterminer celle qui retient le plus l’attention et qui a le meilleur taux d’ouverture.

Heureusement, il est très facile de tester les lignes d’objet grâce à la fonction de test fractionné avec les outils adaptés. Cliquez sur le bouton Test A/B après avoir créé votre campagne de courriel et entrez deux choix comme variables.

La variation qui reçoit le plus d’ouvertures sera couronnée gagnante, et vous pouvez choisir quelle proportion de votre public voit chaque version. Les autres membres de votre liste d’abonnés la recevront alors.

Pour déterminer la longueur, la ponctuation et le ton idéaux de la ligne d’objet, effectuez des tests A/B. Essayez quelques approches différentes dans votre courriel suivant et examinez vos rapports pour déterminer quelle ligne d’objet a été la plus efficace auprès de vos abonnés.

2. Des pages d’inscription qui augmentent le nombre d’abonnés aux e-mails

L’utilisation d’un formulaire d’inscription adéquat permet d’augmenter considérablement le nombre d’inscriptions à votre entreprise.

Faites des tests A/B sur plusieurs itérations de votre formulaire d’inscription pour déterminer celle qui encourage le plus les utilisateurs du site à s’inscrire. Vous pouvez jouer avec les champs du formulaire, le texte, les photos et le type de formulaire d’inscription que vous utilisez.

Si vous voulez tester la possibilité de demander aux nouveaux abonnés leur date de naissance dans votre formulaire d’inscription, par exemple, effectuez un test A/B en incluant le champ de la date de naissance et en le laissant vide pour voir si votre taux d’inscription change.

3. Utiliser les pages de renvoi pour augmenter les conversions

Votre entreprise utilise peut-être des pages de renvoi pour solliciter des inscriptions à des webinaires ou pour inciter votre marché cible à acquérir un ebook. Vous pouvez améliorer votre page de renvoi en effectuant un test A/B sur celle-ci, ce qui incitera vos visiteurs à agir davantage et stimulera les taux de conversion.

Créez la première version qui, selon vous, a le plus de chances de réussir. Ensuite, dupliquez votre page et modifiez un élément. Réduisez la quantité de mots, remplacez l’image ou changez la langue de votre appel à l’action, si nécessaire.

Vous pouvez ensuite répartir le trafic de votre site Web de manière égale entre les deux versions, 50 % des visiteurs allant vers l’une et 50 % vers l’autre. Gardez un œil sur le taux de conversion pour découvrir laquelle donne les meilleurs résultats.

Comment procéder après un test A/B ?

Les résultats d’un test doivent être enregistrés afin que vous puissiez en tirer des enseignements et les utiliser à l’avenir. N’oubliez pas que vos résultats ne sont pas toujours concluants. Vous ne devriez pas toujours choisir une blague si votre test de ligne d’objet indique qu’une ligne d’objet drôle augmente le taux d’ouverture.

En essayant de nouvelles choses et en gardant votre matériel frais, vous obtiendrez d’excellents résultats. Vous pouvez vérifier périodiquement les tests A/B pour voir si les résultats ont changé. Il est possible que votre public apprécie une stratégie au début, mais qu’il s’en lasse lorsqu’elle est dépassée. Vous pouvez utiliser les tests A/B pour déterminer à quel moment il convient de changer de stratégie et d’essayer quelque chose de nouveau.

Questions fréquemment posées sur les tests A/B

Qu’est-ce qui distingue les tests A/B des tests multivariés ?

Les tests multivariés consistent à augmenter le nombre de variables à tester. Pour déterminer quelle version a le taux de conversion le plus élevé, vous pouvez tester divers facteurs, comme le nombre de champs d’un formulaire d’inscription et la couleur de fond.

Les tests multivariés constituent une approche plus sophistiquée et sont plus efficaces dans les secteurs où le trafic est important.

Combien de personnes doivent participer à mon test A/B pour qu’il soit considéré comme statistiquement significatif ?

Nous conseillons de tester chaque ligne d’objet sur un échantillon d’au moins 1 000 contacts, si possible. Tout test A/B devrait viser 1 000 utilisateurs pour chaque version comme point de référence équitable, mais si vous n’avez pas assez de contacts ou de visiteurs pour atteindre ce chiffre, cela vaut quand même la peine d’effectuer le test. Il est généralement préférable d’avoir des preuves sur lesquelles travailler plutôt que de s’appuyer uniquement sur des spéculations.

Dans un même test A/B, combien de composants dois-je tester simultanément ?

À l’exception de la pièce que vous testez, gardez tous les autres éléments inchangés. Vos résultats seront les plus clairs et les plus fiables si vous procédez ainsi. Vous ne pouvez pas être certain de la variable à l’origine de vos résultats si vous modifiez plusieurs facteurs à la fois.

Combien de temps dois-je laisser à mon test fractionné ?

Le moment idéal pour arrêter votre test est lorsque la signification statistique est atteinte. Vous avez la possibilité d’effectuer un test de ligne d’objet pendant 6, 12, 24 ou 48 heures. Bien que cela puisse sembler peu de temps, je trouve que 24 heures sont généralement plus que suffisantes puisque la vérification des courriels fait partie de la plupart de nos routines quotidiennes.

Lorsque vous testez un site Web, vous devez généralement effectuer le test pendant au moins une semaine pour recueillir suffisamment de données sur les utilisateurs.

Que dois-je faire si les résultats sont identiques dans les deux versions ?

Ne vous inquiétez pas, cela m’arrive fréquemment. Lorsque j’essaie deux lignes d’objet, il arrive qu’elles donnent des résultats pratiquement identiques. Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose ; cela signifie simplement que pour vous démarquer, vous devrez faire preuve d’encore plus d’inventivité. Bien que ce ne soit pas toujours simple, je conseille de persévérer et de tenter quelque chose d’original la fois suivante.

Ces suggestions de lignes d’objet peuvent vous être utiles si vous avez besoin d’inspiration.

Faites des tests A/B sur vos stratégies de marketing !

Vous n’avez jamais à vous demander comment un petit changement peut affecter vos taux d’ouverture, vos taux de clics, vos revenus et d’autres données cruciales lorsque vous utilisez les tests A/B. Vos campagnes et supports marketing sont optimisés pour obtenir les meilleurs résultats, comme vous pouvez le vérifier par vous-même.

Commencez à réfléchir aux changements mineurs que vous souhaitez tester sur vos pages de renvoi, vos formulaires d’inscription et les lignes d’objet de vos e-mails. Pour mieux comprendre votre public cible et ce qui l’attire, les tests A/B valent vraiment la peine.

1jeudi 08 décembre 2022, 07:03