Le modèle AIDA est un entonnoir de marketing et de vente en quatre étapes.

Elias St. Elmo Lewis, un éminent publicitaire, a développé en 1898 un cadre permettant de rédiger efficacement des messages publicitaires tout au long du parcours du client : de l’acheteur potentiel au consommateur fidèle à la marque.

Découvrez comment son modèle AIDA divise le processus d’achat en étapes et pourquoi la stratégie marketing AIDA est toujours pertinente à l’ère du commerce électronique.

Quatre étapes Du Modèle Aida En Marketing

Les quatre étapes du modèle AIDA

Bien que la société ait considérablement évolué depuis qu’Elias St. Elmo Lewis a inventé le modèle AIDA à la fin des années 1800, les concepts fondamentaux de la vente et du marketing sont restés constants.

Ce paradigme de la « hiérarchie des effets » peut désormais être utilisé dans le marketing de contenu moderne pour atteindre son public cible et accroître la notoriété de la marque.

Les quatre phases d’AIDA sont les suivantes :

Attirer (Prise de conscience vs. attention) :

La première étape de AIDA consiste à proposer pour la première fois votre produit ou service à des clients potentiels. L’objectif de cette étape est de ratisser large et de susciter l’intérêt.

Intérêt :

Cette étape de l’entonnoir de vente est plus informative et va au-delà de l’appel initial. Les clients potentiels ont maintenant entendu parler de votre produit ou service, mais ils doivent maintenant décider s’il est adapté à leurs besoins.

À l’ère du marketing numérique, une page de renvoi bien conçue et concise peut être un outil puissant pour capter l’attention des clients.

Désir :

L’objectif de l’étape du désir est de cimenter les opinions positives et de développer la confiance dans votre marque une fois que vous avez réussi à cultiver un large intérêt pour votre produit ou service.

Des messages marketing de référencement cohérents et adaptés peuvent contribuer à faire de votre entreprise l’option préférée.

Action :

Les étapes précédentes de l’entonnoir marketing AIDA ont éliminé la majorité des acheteurs potentiels douteux, ne laissant que les prospects sérieux dans la quatrième et dernière étape.

La création d’un chemin clair et direct pour achever le choix d’achat du client est la distinction clé entre le désir et l’action. Ce call-to-action (CTA) peut être aussi simple qu’un lien ou un bouton cliquable pour guider le client tout au long du processus d’achat.

Utilisation du modèle AIDA par les équipes de marketing et de vente

Tout au long du vingtième siècle, les professionnels du marketing et de la vente ont mis à jour le modèle AIDA pour mieux servir leurs objectifs.

Par exemple, le modèle DAGMAR (qui signifie « définir des objectifs publicitaires pour mesurer les résultats publicitaires ») pourrait être un meilleur outil pour les entreprises qui cherchent à suivre leur progression vers les objectifs marketing, ou AIDCAS (attention, intérêt, désir, conviction, action, satisfaction) pourrait être un meilleur modèle pour la satisfaction et la fidélisation des clients.

Bien que de modestes écarts par rapport à la formule AIDA originale puissent offrir de la valeur à des niches spécifiques, ces outils peuvent être utilisés par tout le monde. L’idée est d’adapter votre contenu à chaque client potentiel de manière à l’encourager à progresser dans le processus de décision et, finalement, à effectuer un achat.

1lundi 18 octobre 2021, 00:49